Installer une verrière d'intérieure pour gagner en luminosité

Depuis quelques années maintenant, la verrière, qui s’impose par son style et qui a la particularité d’apporter du caractère à la déco, est désormais la star des intérieurs. Elle est notamment plébiscitée par ceux qui souhaitent séparer plusieurs pièces de leur maison sans perdre en luminosité. Pour pallier le manque de lumière naturelle, c’est donc l’une des solutions les mieux indiquées. Plus de détails dans la suite de cet article.

Verrière intérieure : ce qu’il faut savoir

Une verrière est un vitrage de grandes dimensions ou une grande ouverture parée de vitraux qui a pour premier objectif de laisser passer de la lumière. Elle est donc utilisée pour organiser différents aménagements et agrandir une pièce tout en gagnant en luminosité. Il sera de ce fait possible de créer différents coins dans une seule et même pièce de votre maison, comme un coin salon, un coin salle de détente, un coin salle à manger… Dans la cuisine, par exemple, une verrière va permettre à la maîtresse de maison d’avoir, en quelque sorte, de l’intimité et d’avoir un œil sur la pièce de vie au même moment. Si des invités sont au salon, cela peut aussi aider à ne pas les gêner avec les odeurs et les bruits au cours de la préparation d’un repas.

 

une verrière pour séparer différentes pièces tout en gagnant en luminosité

Installer une verrière d’intérieure apporte d’une certaine façon une sensation d’espace et de clarté. Mais pour cela, il faudra bien s’y prendre pour ce qui est de l’installation ou carrément faire appel à un professionnel du domaine, on y reviendra plus tard.

Quel matériau pour quelle déco ?

Avant de passer à l’installation d’une verrière dans votre intérieur, il est également important de savoir qu’à chaque décoration est adaptée un matériau donné de verrière. En effet, celui-ci peut jouer directement sur l’aspect esthétique et tendance du type de déco que vous souhaitez donner à la cuisine ou à la salle à manger. D’où l’importance de faire appel à des professionnels au cas où vous aurez du mal à vous décider.

Toutefois, retenez que si vous avez un intérieur de style classique, il faudra, par exemple, privilégier une verrière en bois. Vous pourrez vous tourner vers une en métal si votre intérieur est, par contre, de style industriel.

En dehors du matériau, il faut également souligner qu’il existe plusieurs types de verres. Les professionnels vous recommanderont beaucoup plus les verres de type Securit ou feuilleté. En effet, ceux-ci sont réputés pour leur qualité et sont en mesure de retenir les éclats en cas de bris de glace. Un dernier détail, la finition du verre. Et sur cet aspect, le tout va dépendre de vos goûts et de vos besoins. Si votre objectif est de gagner en luminosité, mais en préservant votre intimité, nous vous conseillons un verre à aspect dépoli.

Installer une verrière d’intérieure

Installation de verrière en kit

Comme souligné plus haut, il est possible d’installer une verrière d’intérieure soi-même. Mais pour cela, il faudra faire assez attention pour réussir l’installation et profiter au maximum de ses avantages. Avant toute chose, vous aurez besoin de certains outils importants comme le cutter, le niveau à bulle et à la visseuse. Voici maintenant les principales étapes à suivre pour installer votre verrière d’intérieure.

La préparation de l’emplacement

Il est possible d’installer une verrière sur différents types de supports. La première chose à faire est donc de commencer par vous procurer des vis de fixations adaptés en fonction du type de mur ou du sol sur lequel la pose sera effectuée. Ensuite :

  • vérifiez, avec le niveau de bulle, que le support est bel et bien de niveau pour un travail impeccable
  • prenez les mesures de l’épaisseur (on recommande que celle-ci soit d’au moins 50 mm) et de l’emplacement afin de vérifier que ce dernier correspond aux dimensions de la verrière
  • montez maintenant le châssis de la verrière tout en suivant correctement les instructions disponibles dans le kit que vous avez acheté.

L’installation du châssis à vide

Après avoir monté le châssis de la verrière, il faudra alors le positionner sans les vitres (à vide) sur son emplacement. Pour cela, vous aurez tout d’abord à présenter la verrière à vide sur son emplacement. Prenez ensuite le niveau à bulle pour vérifier la verticalité et l’horizontalité du dispositif à cette étape. Cela vous permettra d’effectuer, grâce aux calles qui sont dans le kit, des ajustements si nécessaire avant la pose définitive. Il ne reste alors plus qu’à fixer, dans les trous pré-percés, la verrière avec des vis adaptées.

La pose des vitres

Pour la pose des vitres, vous aurez d’abord à coller les joints sur les feuillures du châssis de la verrière. Ensuite, demandez à un proche de vous aider pour ce qui reste à faire :

  • placez à l’intérieur du châssis le vitrage ; les professionnels conseillent de le faire par le haut
  • demandez à la personne qui doit vous aider de maintenir le vitrage contre le fond de la verrière
  • positionnez maintenant les parcloses, fournies dans le kit, en haut et en bas puis vissez-les à l’aide de la visserie qui doit également être le kit
  • il ne reste alors plus qu’à visser les parcloses latérales et à en faire de même pour poser toutes les vitres de la verrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.