Faire entrer la lumière naturelle dans sa maison n’est pas un caprice des décorateurs intérieurs. Vous l’aurez sûrement compris qu’il s’agit d’un indispensable pour votre confort. D’autre part, cela procure également une ambiance conviviale et chaleureuse dans votre intérieur. Bien que l’entrée de la lumière naturelle ne soit pas toujours évidente, il existe différentes manières de l’obtenir.

Agrandir les ouvertures

Agrandir les ouvertures

Si vous êtes propriétaires, ou si vous avez le droit de faire des travaux dans la maison, agrandir les ouvertures est un moyen très efficace de faire entrer la lumière naturelle dans votre maison. Cela étant, il ne s’agit pas de créer de nouvelles ouvertures, cela exigerait beaucoup plus de travaux et de formalités. Les travaux consistent plutôt à agrandir celles déjà existantes.

Généralement, les ouvertures sont conçues avec études pour que l’intérieur bénéficie d’une lumière naturelle suffisante. Mais vous pouvez encore optimiser cette lumière en les agrandissant. D’ailleurs, ce n’est pas forcément le cas de tout le monde. Raison pour lequel agrandir les fenêtres ou les baies vitrées existantes est un excellent moyen de capter le plus de lumière possible.

Toutefois, il faut toujours se renseigner sur les conditions liées aux travaux que vous envisagez de réaliser.

Favoriser les couleurs qui augmentent la luminosité naturelle

Favoriser les couleurs qui augmentent la luminosité naturelle

Si vous n’avez pas la possibilité d’agrandir les ouvertures, soyez rassuré, vous pouvez jouer sur les couleurs. En effet, la couleur de votre intérieur contribue également à vous fournir la dose de luminosité naturelle dont vous aurez besoin pour votre confort.

Dans un premier temps, il faut retenir que si la lumière apportée par les ouvertures existantes ne suffit pas, quelques aménagements peuvent être nécessaires. L’idée est de faire en sorte à ce qu’aucun meuble ne puisse créer de l’ombre dans l’ensemble de la pièce. Pour cela, il faut les placer en fonction de l’entrée de la lumière. Mais surtout, veillez à laisser un pan de mur bien visible pour que la couleur de ce dernier augmente la luminosité.

En ce qui concerne la couleur, optez pour des couleurs claires et lumineux comme le blanc chaud, le blanc calicot, ou le beige sable. Dans le cas où vous aimez qu’il y ait plus de touches de couleur, pourquoi pas le lin ou la terracotta (terre cuite) rosée ? Ces couleurs sont parfaites pour dégager une ambiance plus chaleureuse.

Installer un réflecteur de lumière

Installer un réflecteur de lumière

Il s’agit d’une plaque métallique à installer en bas des fenêtres qui permet de renvoyer plus de lumière naturelle dans une pièce.

En fait, il fonctionne comme un miroir, en captant la lumière et en la dirigeant à l’intérieur de la maison. Un réflecteur de lumière dispose de différentes inclinaisons que vous pouvez régler en fonction de la position du soleil. Il existe aussi un modèle qui se pivote sur lui-même quand le soleil change de position.

Cette méthode est excellente de par sa discrétion et son efficacité.

Aménager un second jour avec une verrière

Aménager un second jour avec une verrière

À défaut de pouvoir toucher les ouvertures extérieures, vous pouvez aussi travailler l’intérieur de la maison pour capter la lumière naturelle. En d’autres termes, il s’agit de créer un second jour, notamment, une ouverture sur une autre pièce qui est riche en lumière naturelle.

Pour cela, il existe divers moyens : la verrière, la porte vitrée, la fenêtre intérieure, une cloison en polycarbonate, etc. Il faut juste évaluer le matériel le plus adapté à votre décoration existante.

Opter pour des fenêtres de toit

Opter pour des fenêtres de toit

Outre les options sur les ouvertures aux murs et les travaux couleurs, la luminosité ne peut être qu’abondante avec une fenêtre de toit. En effet, l’entrée de la lumière naturelle est immédiate, peu importe le temps qu’il fait. D’autre part, cela apporte également un côté esthétique à la pièce.

Cependant, étant donné que cette partie de la maison est très exposée, il faut choisir des matériaux de qualités, résistants aux intempéries. Dans ce cadre, il faut orienter l’acquisition vers des fenêtres respectant les différentes normes et certification en la matière

Il faut également noter qu’une déclaration de travaux à la mairie est obligatoire. SI vous habitez dans un logement sur un site classé, il vous faut un permis de construire, et l’accord du voisin (cas d’un mur mitoyen). Pareil pour une habitation en copropriété, il faut d’abord consulter le syndicat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.